ADIB Y TOHME

ARTICLES

Une sélection des articles que Adib Tohme y a publiés dans les journaux au fil des dernières années. Y sont traités les grandes questions qui ont fait l'actualité et les principaux débats qui ont marqué cette période : la crise économique, la politique, les questions de société... 

Anatomie d’un rêve libanais

September 20, 2018

Vous vous trouvez dans le grand hall du terminal de l’Aéroport International de Beyrouth. Vous attendez patiemment dans une longue file qui mène ultimement à l’autre côté, comme à la sortie d’un grand camp de concentration.

Vous êtes au milieu, parmi des gens que vous connaissez ou d’illustres inconnus, certains sont plus âgés que vous, d’autres moins, certains diplômés, d’autres peu ou pas du tout qualifiés. Certains ont perdu leur emploi, d’autres n’ont n’en jamais eu. Sur l’autre bord de la frontière, après le dernier contrôle d’identité, s’étend le rêve de tout Libanais : partir.

Il est où le bonheur, il est où ?

October 5, 2017

Comment j’ai échoué au bord du Nyham à Copenhague, la capitale du Danemark, c’est toute une histoire. Mais je vais faire simple. J’étais à Berlin, dans une soirée bien arrosée, avec des amis, en train de discuter de tout et de rien. Une juriste romancière parlait d’un roman sur un projet de construction d’un parc éolien qui venait perturber la vie d’une petite commune située à une heure de route de Berlin. C’est un chef-d’œuvre en Allemagne, paraît-il. J’ai pris la parole et j’ai raconté l’histoire vraie de l’installation d’un réseau électromagnétique à haute tension entre les habitations d’une bourgade située à dix minutes de Beyrouth.

On n’attend plus Godot

15 septembre, 2017

Souvenez-vous, dans la pièce de Samuel Beckett, Vladimir et Estragon attendent en vain un certain Godot – qui ne viendra jamais – et tournent en rond, essayant de tromper l’ennui et le désespoir dans l’illusion d’un langage qui n’est qu’un bavardage vain. Dans la vraie vie, Godot, celui que tout le monde attend, est venu. Contrairement au Godot de la littérature que personne ne connaît, le vrai Godot, tout le monde connaît. On leur a donné un rendez-vous avec Godot dans un bistrot appelé « Chez Godot ». Ils étaient tout excités de pouvoir enfin célébrer, commémorer, honorer, applaudir, aduler, vénérer Godot et de lui faire part, en bons patriotes, de leur servitude.  

26 Juillet 2017

Tu as gagné petit homme. La nouvelle ère qui s’est levée, c’est la tienne : l’ère du petit homme, l’homme commun, l’homme standardisé, l’homme sans gravité. Tu envahis les espaces et tu tiens les rênes du pouvoir. Notre avenir au pays et celui de nos enfants dépendent donc de toi, petit homme. Tu n’as pas seulement gagné. Ton mal se propage partout, à tous les échelons. L’esprit de petitesse est contagieux. Il corrompt, pourrit, divise, creuse, attaque, insulte, menace, fragmente, désagrège, moralise, falsifie le réel, trace des lignes rouges, rétribue la médiocrité et fabrique la haine.

La vie à l’envers

28 Septembre 2016

« Dans ma vie prochaine, je veux vivre ma vie à reculons... » Cette citation attribuée à Woody Allen ou à Georges Carlin m’a amené à penser la vie à l’envers. Et en faisant cela, à essayer de comprendre ce qui est important et ce qui ne l’est pas.

Tu commences mort. Un corps inanimé, rongé par la terre. Un corps solitaire qui se dégrade et disparait avec le temps, ne laissant qu’une trace, qu’un souvenir d’une action, d’un savoir à transmettre ou partager, ou d’une émotion, un instant de bonheur. Puis ton corps, au lieu de se décomposer, se recompose et la vie devient chair.

1/4

Please reload

© 2014 by CitizenL